Actualités de la ville

Eric Jalton présente ses Voeux 2018 10.01.2018

Une année 2017, pleine d’événements marquants sur le plan international, national et local.

Chères Abymiennes, chers Abymiens,

2017 s’en est allée. Une année 2017, pleine d’événements marquants sur le plan international, national et local. Plus que jamais nous devons placer notre action municipale dans une réflexion globale en tenant compte de notre environnement mondial pour agir localement, ici et maintenant, pour le bien-être de la Cité Abymienne.
Depuis 2008, où vous m’avez confié la responsabilité de conduire la destinée de la Ville des Abymes, forte de ses 60 000 habitants, grâce à vous, nous avons accompli de belles et grandes choses pour mettre les Abymes en action et prendre depuis 2014, le Cap de l’excellence. Je vous en remercie, car c’est ensemble que nous aurons, en 2018, à poursuivre inlassablement, l’œuvre de transformation de notre belle Ville des Abymes.

2017 a été une année où l’environnement mondial a connu les affres de la guerre contre le terrorisme avec sa cohorte de migrations de « survie », de migrations économiques. Qui peut en effet reprocher à un être humain -qui subit les atrocités quotidiennes de la guerre, allant jusqu’à la résurgence innommable d’une potentielle mise en esclavage- de vouloir fuir vers ce qu’il considère à tort ou à raison, comme la possibilité d’un monde meilleur ? La migration est inhérente à l’activité humaine. Ce qui nous impose une responsabilité de co-développement envers les régions du monde en proie à ces désastres. Considérée comme un « pays développé » , la Guadeloupe n’échappe pas à cette problématique. Y porter une réponse responsable et humaine, sera l’un des défis de 2018.

Nous avons su, lors des récents cyclones Irma et Maria, faire face pour limiter les pertes humaines, et dans le même temps, faire preuve d’empathie et de solidarité active envers St-Barth, St-Martin et la Dominique. Nous le voyons bien, tout est incertain et interdépendant. Le réchauffement climatique et ses conséquences sont des défis que nous ici, en Guadeloupe et aux Abymes, nous devrons relever. Je le dis souvent, c’est le principal enjeu mondial et local.

2017 a été aussi l’occasion de rendez-vous électoraux nationaux (Présidentielles, Législatives et Sénatoriales) qui sont la marque d’une démocratie saine. Nous devons chaque jour, prendre conscience de la stabilité de nos institutions. Les institutions de la 5ème République sont en effet solides.

A l’échelle locale, en tant que Maire des Abymes et fort de mes trois mandats successifs de Député de la Nation, et depuis 2014, en tant que Président de la Communauté d’Agglomération Cap Excellence, il me semble que j’œuvre à cette stabilité.

En effet, la Démocratie représentative communale fonctionne bien. Les conseils municipaux se déroulent dans une ambiance studieuse où le point de vue et l’expression des minorités sont garantis. La Majorité Municipale est solide. Elle traverse, comme les institutions de la 5ème République, quelques turbulences électoralistes. Cependant, le bon sens et l’intérêt supérieur des Abymiennes et des Abymiens reprennent vite le dessus.

C’est ainsi, que depuis 2010 nous votons un budget communal en excèdent qui nous permet de réaliser notre programme municipal. C’est ainsi, qu’en 2017 la commande publique communale a irrigué le tissu économique pour 22,2 millions d’euros. Le niveau des investissements communaux est en constante progression. Notre Plan Pluri annuel d’Investissement prévoit d’injecter dans le tissu économique local abymien, 150 millions d’euros pour la période 2017-2022.

Notre signature est en effet solide auprès de nos financeurs publics et privés, comme l’atteste la note de 17/20 pour la qualité de nos comptes. Cette action volontariste s’est effectuée par une maîtrise des prélèvements fiscaux dans leur part communale dont les taux sont constants depuis 2010. Sauf aléa conjoncturel, nous continuerons cette stabilisation.
C ‘est ainsi, que nous avons en 2017, investi près d’1 million d’euros pour les travaux routiers. Il en est de même pour la réfection de nos 37 écoles communales. Nous, nous avançons par des faits pour et avec vous !

Le 21 décembre 2017, à Paris avec l’ANRU nous obtenons de manière factuelle et par Cap Excellence, au nom et pour la Ville des Abymes, le protocole de préfiguration du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain, acte 2 de la Rénovation Urbaine, pour rénover nos quartiers de Vieux-Bourg, de Capou Ferrand, de Morne Vergain, et achever la RUZAb, acte 1…

En 2018 la reconquête urbaine de la RUZAB se poursuivra par la construction du groupe scolaire mixte RAIZET 3 ; les travaux de construction du groupe scolaire Grand-Camp Mail ; la prolongation du Boulevard de Marie-Galante ; les travaux hydrauliques
(traitement des eaux pluviales de la zone de Grand-Camp) ; la livraison des logements des Plaines à Grand-Camp ; et l’emblématique démolition des dernières barres des Capitaines.

Je demeure très confiant en votre capacité de discernement. Il y a un temps pour tout … un temps pour les élections… un temps pour le travail… Forts de votre confiance, forts de la capacité de l’équipe municipale et des ressources humaines communales, nous continuerons à bâtir la Ville des Abymes vers l’Excellence.
Nous poursuivrons en 2018, nos investissements dans le Développement Rural Durable des Abymes en tenant compte de notre Plan Local d’Urbanisme récemment revisité pour asseoir notre volonté permanente de gérer aussi bien l’urbain que le rural par l’extension de nos réseaux d’eau potable et d’assainissement par la réduction de la fracture numérique et l’amélioration de notre réseau de transport dans les quartiers de Chazeau, Doubs, Coma, Papin, Caraque, Boisvin, Besson, Chauvel...

La Ville des Abymes, votre Ville, est en plein foisonnement économique, culturel et sportif. C’est le fruit de nos efforts collectifs portés par votre engagement citoyen, notamment celui du secteur associatif, à qui chaque jour, je rends hommage.

En 2018, les défis sont nombreux et nous comptons sur les investissements directs croisés de l’Etat , de la Région, du Département pour nous aider à les relever.
Naturellement, le concours de Cap Excellence est aussi primordial pour relever ces défis, car depuis la loi portant nouvelle organisation territoriale de la
République dite « loi NOTRé », notre avenir abymien est consubstantiel de celui de Cap Excellence comme le sont celui des Pointois et des Baie-Mahaultiens. J’adresserai sous peu mes vœux de Président de Cap Excellence à nos 103 000 habitants qui forment cette nouvelle communauté de destins.

A vous mes chers compatriotes des Abymes, je vous souhaite une excellente santé gage d’une bonne vie et beaucoup d’amour, confiants en nos capacités à prendre soin de nous en prenant soin de notre territoire.

Belle et Heureuse Année 2018 !

Votre Dévoué
Eric JALTON

Boite à outils

Partager

Copyright © 2011-2018 Ville des Abymes | Tous droits réservés | Réalisé par IPEOS I-Solutions